Stierkopf

"Tête de taureau"

La légende veut qu'un taureau se soit écrasé en contrebas des falaises situées à l'extrémité orientale du ban de MUTZIG, en face des premières maisons de Molsheim. Une sculpture représentant la tête de l'animal commémore cet événement. Elle est visible au musée de Molsheim.

Les vins de cette côte sont connus de longue date. L'archevêché de Strasbourg possédait, dès le X° siècle, de nombreuses parcelles de vignes dans ce secteur.
L'industrialisation de la région au XIX° siècle, avec l'apparition des manufactures d'armes (le fusil Chassepot fut fabriqué à Mutzig), l'implantation de la brasserie à Mutzig et le développement des usines textiles, restructurèrent le vignoble.
Le nombre de viticulteurs passa de quarante à quinze, mais la surface des exploitations grandit.

Le Stierkopf est orienté plein sud. Cette position méridionale conjuguée à une saine ventilation limite le développement des maladies. La délimitation retenue s'étend sur environ 40 ha, entre 200 et 300 m. d'altitude. Il en résulte un périmètre où s'accumulent les plus fortes chaleurs ce qui permet l'obtention de raisins à haute concentration aromatique. Cette terre produit des vins charpentes tels les Riesling, Pinot Noir, Pinot Gris et Gewürztraminer.

De tout temps ces parcelles sont considérées parmi les plus qualitatives de la région. La nature du terrain, argilo-calcaire intercalé de strates gréseuses, ainsi qu'une forte pente, permettent au sol de ressuer rapidement.

Source : Syndicat viticole de Mutzig